Le Gommage au savon noir et gant de Kessa

Qui dit hammam dit généralement gommage : ces deux là font la paire. Confortablement étendue sur un banc de massage, le rituel ancestral du savon noir peut commencer. On vous tartine des pieds jusqu’à la tête de cette pâte noire et dense fabriquée à base d’huile et d’olives noires broyées.

[adrotate banner= »3″]
Au contact de la peau, cette drôle de cire s’émulsionne et blanchit progressivement. C’est alors l’heure de la grande exfoliation. A l’aide d’un gant de crin, également appelé gant de kessa, le temps du gommage est venu. Exit vos cellules mortes : vous faites peau neuve !

A tester lors de la Semaine du Bien-être oriental, ces soins sont également à réserver toute l’année sur www.balinea.com

M.B. Source : Balinea

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *